Dispositif Pinel : le guide pour tout savoir !

Le principe du dispositif Pinel est simple : encourager les particuliers à se lancer dans l’investissement locatif en leur proposant une défiscalisation. Quand on vous permet justement d’échapper à des milliers d’euros d’impôts tout en bénéficiant d’un loyer régulier, on ne peut être que conquis. Les promesses de réduction d’impôts sur le long terme se révèlent plutôt alléchantes. Si vous comptez vous aventurer dans le milieu de l’investissement locatif, voici tout ce qu’il faut savoir sur le dispositif Pinel.

Pourquoi investir dans des biens Pinel ?

Depuis son lancement en 2014, le dispositif Pinel n’a enchaîné que du succès auprès des investisseurs immobiliers. On peut effectivement s’attendre à quelques avantages considérables.

  • Soulagement fiscal important

La fiscalité en France constitue un grand blocage pour les investisseurs qui veulent entreprendre dans l’immobilier. La Loi Pinel représente pour cela une meilleure perspective pour investir dans un parc foncier sans devoir perdre des revenus dans les impôts.

  • Devenir propriétaire

En investissant dans un bien Pinel, le loyer accumulé et la réduction d’impôts compensent les mensualités du prêt immobilier.

  • Loyer stable et évolutif

L’investissement locatif permet au propriétaire de toucher des loyers chaque mois et le montant peut changer. Pour en savoir plus, consultez le plafond des loyers Pinel en 2022.

Qui est éligible ?

Qu’on puisse profiter jusqu’à 21% de réduction sur l’impôt constitue sûrement une grande opportunité pour les investisseurs. Faut-il seulement être éligible à la Loi Pinel. Voici les conditions qui s’appliquent :

  • Propriétaire ou ayant investi dans un logement neuf
  • Logement mis en location pendant une durée déterminée allant de 6 à 12ans
  • Montant du loyer plafonné en fonction du coût annuel imposé
  • Bien loué nu et dans un état neuf
  • Locataires ayant de ressources limitées selon le seuil fixé
  • Bien situé dans un Bâtiment d’Habitation Collectif (BHC)

Le dispositif Pinel se destine à toute personne, qui investit dans des biens neufs acquis ou rénovés, entre le 1er septembre et le 31 décembre 2014. La Loi Pinel s’adresse à la fois aux investisseurs particuliers et aux SCI.

Que se passe-t-il si l’engagement Pinel est rompu avant le contrat de location ?

Le contrat de location d’un bien Pinel est de 6 mois au minimum. Si l’investisseur décide de rompre l’engagement de manière précoce, la réduction fiscale est annulée sur la durée de location non prescrite.

Comment investir stratégiquement dans un bien Pinel ?

L’investissement locatif peut être très rentable quand on sait cibler les meilleurs biens. L’emplacement du logement compte, pour toucher un meilleur montant de loyer et pour éviter les vacances locatives. Les zones A, A Bis et B1 sont notamment les plus imposées pour s’adapter au dispositif Pinel. L’objectif de l’État est effectivement d’augmenter les offres de logements dans les zones moins actives où la demande semble s’affluer. Il faut savoir que dans ces emplacements moins sollicités, le problème n’est pas toujours de trouver des logements à acheter, plutôt de trouver des locataires intéressés. Ce qui peut éventuellement avoir un impact sur la rentabilité de l’investissement malgré l’allègement fiscal. D’où, l’importance de choisir le bon emplacement.