Archives





>> Recevez gratuitement les brochures de la bourse en ligne
Nom
Adresse Toutes les docs
Bourse Direct
Fortuneo
BinckBank

Prénom Code Postal
E-mail Ville
Téléphone    
Assurance vie

Face au Livret A, qui reste le placement préféré des Français en termes de souscription, l’assurance vie reste la solution d’épargne rassemblant les plus forts dépôts, avec une collecte s’élevant à 1 200 milliards d’euros au début de l’année 2010. Moins touchée par la crise que les livrets réglementés, les assurances vie et, plus précisément, les contrats basés sur un fonds en euros proposés par celles-ci ont réussi à attirer un certain nombre d’épargnants par leurs performances et par la fiscalité avantageuse qui lui est liée, amplifiant encore davantage l’essor de ce produit déjà mis en avant par les établissements financiers en ligne, qui en ont fait un de leurs produits phares.

Pouvant aujourd’hui être  souscrites auprès d’un établissement en ligne, la majorité des assurances vie proposées revêtent la forme de contrats multisupports, permettant ainsi de bénéficier de la sécurité et des performances offertes par le fonds en euros ainsi que des opportunités de diversification de l’investissement permises par les différents fonds en unités de compte mis à disposition. L’un des principaux avantages de l’assurance vie en ligne est, en plus, de présenter des frais de fonctionnement particulièrement intéressants, les diverses offres disponibles permettant bien souvent de bénéficier de certains avantages, tels que la gratuité des frais d’entrée, expliquant ainsi en partie l’engouement récent des épargnants pour les assurances vie.

Outre le fait de présenter de bonnes opportunités de placement à moindres frais, l’assurance vie permet aussi de bénéficier d’une fiscalité particulièrement attractive lorsque l’investissement est maintenu pour une durée supérieure à 8 ans, l’imposition se composant alors des prélèvements sociaux correspondant à 12,10 % des revenus générés auxquels viennent s’ajouter 7,50 % perçus au titre de l’imposition sur le revenu, après un abattement de 4 600 € par an. L’assurance vie donne aussi la possibilité, en cas de décès du souscripteur, de permettre à un bénéficiaire de se voir verser le capital épargné, celui-ci pouvant alors bénéficier de conditions successorales tout aussi avantageuses, avec notamment l’application d’un abattement s’élevant à 152 500 € et une taxation au titre des frais de succession s’élevant à 20 %, le conjoint bénéficiant quant à lui d’une exonération totale en la matière.

Grâce au développement des nouvelles technologies de télécommunications, une majorité d’assurances vie peuvent aujourd’hui être gérées directement par l’investisseur depuis son ordinateur, permettant ainsi de réaliser facilement des arbitrages entre les différents placements proposés. Pour les personnes souhaitant bénéficier de produits dont la gestion s’avère être plus simple, un grand nombre d’enseignes propose aujourd’hui de recourir à la gestion profilée, permettant ainsi d’accorder les arbitrages réalisés automatiquement au profil de l’investisseur, qu’il a lui-même choisi à l’avance. Pour ceux qui le souhaitent, il est aussi possible de recourir au soutien d’un organisme spécialisé dans la gestion de ce type de placement, permettant ainsi d’obtenir le meilleur rendement sans avoir à surveiller en permanence son épargne. Il est intéressant de noter que cette dernière solution, autrefois réservée aux investisseurs les plus fortunés tend à se démocratiser sous l’influence des établissements commercialisant des assurances vie en ligne, qui proposent désormais ce mode de gestion pour des coûts particulièrement faibles.

Outre les avantages liés au rendement et à la fiscalité de l’assurance vie, le développement des offres par Internet a permis à ce placement de trouver un nouveau public et fait ainsi de celui-ci un concurrent direct pour l’ensemble des livrets, réglementés ou non.